captureIl y a tout juste 10 ans, le 3 mars 1993, disparaissait Carlos Montoya. Sa façon peu académique de jouer de la guitare n'était pas appréciée par les puristes, mais il a probablement plus que n'importe qui réussi à transporter le flamenco des cafés populaires de Madrid aux plus grandes salles de concerts du monde.