captureIl y a 16 ans, le 12 juin 1997, disparaissait Colette Magny. Cette chanteuse a d'abord chanté le blues en anglais (Bessie Smith, Billie Holiday) dans les cabarets de la Rive Gauche. En 1963, elle se fait connaître avec la chanson "Melocoton", ce qui lui permet de s'investir dans la chanson française engagée. Mais Colette dérange bientôt par son franc-parler et sa propension à dénoncer les abus et les misères d'autrui et c'est loin des médias qui la boudent, qu'elle poursuit sa carrière de chanteuse militante.