CaptureIl y a 17 ans, le 12 juin 1997, disparaissait Boulat Okoudjava. Auteur-compositeur-interprète soviétique, Boulat Okoudjava, chantait, en s'accompagnant à la guitare, la haine de la guerre, l'amour et la liberté. Auteur, également de plusieurs romans, Okoudjava faisait partie de la vague des poètes mal vus par le régime.