15 décembre 2012

Rufus Thomas - Walking The Dog

captureIl y a 11 ans, le 15 décembre 2001, disparaissait Rufus Thomas. Grâce à ses talents de compositeur et à une énergie dévastatrice, ce grand monsieur de la musique a révolutionné l'univers de la soul music.

 

Posté par Rolling Pat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


14 décembre 2012

Salif Keïta - Mandjou

captureNé albinos, Salif Keïta a appris de cette "différence" la tolérance envers son prochain et l'amour des hommes quel que soit leur aspect. Sans jamais perdre de vue ses racines les plus profondes, ce prince mandingue n'a de cesse de construire un pont entre l'Afrique et le reste du monde.

 

Posté par Rolling Pat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 décembre 2012

Serge Gainsbourg & Philippe Clay - L'accordéon

captureIl y a 5 ans, le 13 décembre 2007, une crise cardiaque emportait Philippe Clay. Sa carrière de chanteur a réellement débuté en 1953 avec un premier tube; "Le Noyé assassiné", chanson écrite pour lui par Charles Aznavour. Il se fera oublier pendant la vague yéyé dans les années 60, puis il revint en 1971 avec un titre polémique, "Mes universités", qui lui a valu d'être catalogué à droite.

 

 

Posté par Rolling Pat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2012

Le maître du sitar s'est éteint !

captureLe célèbre musicien et compositeur, Ravi Shankar, père de Norah Jones et de Anoushka Shankar, est décédé cette nuit. Il était le maître incontesté du sitar, cet instrument indien traditionnel. Interprète, compositeur, enseignant, écrivain, Ravi Shankar a beaucoup oeuvré pour exporter le son du sitar à l'étranger. Si bien qu'il a eu une grande influence sur des groupes occidentaux comme les Beatles et les Rolling Stones.

 

Ravi Shankar a Woodstock (1969)

 

Clifton Chenier - I'm A Hog For You

captureIl y a 25 ans, le 12 décembre 1987, disparaissait Clifton Chenier. Influencé par la musique créole et cajun, autant que par le blues du Texas et la soul de La Nouvelle Orleans, Chenier joue à partir de 1944 le zydeco, pendant cajun du rock 'n' roll. S'il n'est pas l'inventeur du style, il est le premier artiste à enregistrer de la musique zydeco et va en devenir le symbole.

 

 

Posté par Rolling Pat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 décembre 2012

Sam Cooke - The Riddle Song

captureIl y a 48 ans, le 11 Décembre 1964, disparaissait Sam Cooke. Si Ray Charles incarne la soul pure et dure (raw soul), Cooke symbolise la soul suave (sweet soul). Ses disciples – parmi lesquels Smokey Robinson ou Michael Jackson – voient en lui un modèle inégalé.

Posté par Rolling Pat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 décembre 2012

Elina Duni Quartet - Kaval Sviri

captureAvec son trio de musiciens allumés, Elina Duni s'est imposée comme l'une des rénovatrices les plus atypiques de la tradition balkanique, en l'emmenant du côté du jazz et des musiques improvisées.

 

 

 

Posté par Rolling Pat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 décembre 2012

Byther Smith - If You Love Me

captureSans fioriture, grand maître d'un style tiraillé entre le dépouillement du Delta et le son âpre du nord des USA, Byther Smith envoie avec une facilité déconcertante le plus pur des répertoires "west side sound".

 

Posté par Rolling Pat à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 décembre 2012

John Lennon - Imagine

captureIl y a 32 ans, le 8 décembre 1980, John Lennon, fondateur des Beatles, mourrait assassiné devant son appartement à New York. Adulé de son vivant, sa contribution incontestable à la musique et ses combats politiques ont érigé Lennon en porte-parole d'une génération.

Posté par Rolling Pat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 décembre 2012

Julien Clerc - L'assassin Assassiné

captureTous sont unanimes, Julien Clerc n'a pas changé. Même silhouette, même regard charmeur, le temps n'a décidément pas d'emprise sur le personnage. L'assassin assassiné est une chanson poignante sur la peine de mort, écrite par le parolier Jean-Loup Dabadie, avec pour seul instrument le piano.

 

"Lorsque le couteau est tombé/
Le crime a changé de côté/
Ci-gît ce soir dans ma mémoire/
Un assassin assassiné..."

L'ironie veut que la même année, Michel Sardou ait chanté "Je suis pour".